Comment savoir si j’ai une cystite ?

cystite

Trop souvent, les gens ne savent pas reconnaître les signaux qu’envoient leurs organismes. Pourtant, agir dès le premier symptôme permet d’éviter une éventuelle propagation. Si vous n’avez pas l’habitude d’aller chez le médecin régulièrement pour une visite de routine, il est important de connaitre les symptômes des maladies très fréquents comme l’Alzheimer, les cancers, le diabète. N’oubliez pas également que la cystite figure parmi les infections les plus fréquentes. Quels sont les symptomes cystite ?

Cystite : les essentiels

La cystite est l’une des formes d’infection urinaire qui touchent les femmes. Si vous souffrez de cette pathologie, inutile de vous inquiéter. Elle est une infection de la vessie bénigne. La cystite se décline en trois types : la cystite aiguë, interstitielle, compliquée d’une pyélonéphrite. La cystite aiguë est une infection au niveau de l’urètre et de la vessie. Elle est le plus souvent d’origine bactérienne. Une petite piqûre de rappel sur l’anatomie s’impose. N’oubliez pas que la vessie est le réservoir d’urine. Pour les femmes, elle se situe devant le vagin et en dessous de l’utérus. Chez l’homme, cet organe est à proximité du rectum et de la prostate. L’urètre est responsable de l’évacuation de l’urine. Si vous avez envie d’en savoir un plus sur cette pathologie, rendez-vous www.femannose.com. En ce qui concerne l’interstitielle ou syndrome de la vessie douloureuse, il s’agit d’une inflammation chronique. Cette dernière est classée comme non microbienne. Elle survient lors des séances de radiothérapie ou prise de médicaments. Et la pyélonéphrite ? Cette maladie touche dans la majorité des cas les diabétiques. Elle est due à une cystite aiguë mal traitée. Information : les nouveaux nés et les enfants sont également sujets à l’infection urinaire basse.

Les principaux responsables de l’infection

La principale cystite cause est la bactérie Escherichia coli connu sous le sigle E. coli. Cette bactérie est déjà présente dans la flore intestinale. E. coli aide à la coagulation du sang et à la production de la vitamine k. Dans les intestins, elle est totalement inoffensive à l’opposé de la vessie. Mais attention, plusieurs facteurs favorisent également l’apparition de l’infection urinaire basse. Le plus étonnant est qu’une hygiène trop importante fait partie de la liste. En abusant des soins intimes, vous provoquez un déséquilibre du pH de la région génitale. Cela facilite l’introduction des bactéries. Les rapports sexuels trop fréquents sont également les alliés de la cystite. Le risque est plus élevé pour les utilisateurs de spermicides. Il ne faut pas aussi oublier que les moments de risque maximum sont lors d’un voyage organisé, d’un déplacement. Lors de ces situations, vous avez tendance à vous retenir. Et comme toutes les maladies, elle a tendance à se développer durant les saisons froides. Les périodes où le système immunitaire est affaibli. Chez les femmes enceintes, la cystite est surtout due à la compression de la vessie par un organe de l’appareil génital. Parmi les autres facteurs, vous pouvez retrouver la mauvaise hydratation, la constipation, le déficit en œstrogènes, une malformation de la vessie, la maladie de la prostate.

Comment reconnaître une cystite ?

Chez les enfants plus de 6 ans et les adultes, il est plus facile d’identifier une infection urinaire. Car ces derniers sont capables de décrire clairement leurs états de santé. Les premières cystite symptomes sont l’envie fréquente d’aller aux toilettes, des douleurs dans le bas du ventre au moment de faire la petite commission. Si votre enfant refuse d’uriner, n’hésitez pas à lui demander la cause. Souvent, ces petits bouts de chou ont peur d’évoquer le sujet. La cystite symptome irréfutable est l’intensification des douleurs spasmodiques. Arrivé à ce stade, il est impératif de consulter votre médecin. En se basant sur ceux que vous ressentez et les examens, il peut confirmer votre état de santé. Par contre, dès le premier signe, vous pouvez faire un autodiagnostic. Il suffit d’acheter une bandelette urinaire en ligne ou dans une pharmacie. Comment détecter une infection urinaire chez les bébés ? Chez les enfants en bas âge, il est assez compliqué de confirmer la cystite. Les signes sont parfois trompeurs.

Les traitements adaptés

Dans la majorité des cas, ce type d’infection est traité avec des antibiotiques pendant cinq à huit jours. Pour soulager les douleurs en attendant votre rendez-vous, vous pouvez opter pour les remèdes naturels. Pendant votre repas, privilégiez l’abricot, le persil, la cranberry, la courgette. La cranberry est classée parmi les meilleurs antibactériens. Les proanthocyanidines ont la particularité d’empêcher l’adhésion des microbes aux épithéliums du système urinaire. La courgette en soupe fraîche ou en salades facilite l’évacuation d’urine grâce à sa propriété diurétique.

Comment bien choisir ses compléments alimentaires et ses produits de santé naturels ?
Quel médecin est de garde aujourd’hui ?