Comment devenir kinésithérapeute ?

Depuis septembre 2017, le concours direct dans une école spécialisée dans la kinésithérapeute n’est plus. Tous les bacheliers qui veulent devenir kinésithérapeute doivent suivre au moins une année universitaire avant d’intégrer l’école spécialisée dans la kinésithérapie. Pour en devenir, il faut suivre quelques études et avoir quelques qualités intellectuelles.

Les qualités requises pour devenir kinésithérapeute

Si on veut exercer le métier de kinésithérapeute, il faudrait avoir certaines qualités. Il doit maîtriser certaines pratiques de concentration spirituelle comme le yoga, le Taïchi. Pour pour devenir kinésithérapeute, il faudrait élargir sa connaissance dans tous les domaines ayant des rapports avec ce métier comme l’étude de régime alimentaire et l’étude psychologique d’une personne. On doit aussi se montrer empathique et compréhensif envers autrui. On doit avoir une aisance relationnelle, savoir persuader et séduire une personne avec tact et douceur.

Enfin, un kinésithérapeute doit faire preuve de sens de l’écoute, être compréhensif, savoir satisfaire les besoins de ses patients et avoir une rapidité de réaction pour mieux gérer le rythme du travail. Il faut respecter les consignes médicales pour savoir le genre de kiné à faire. Les consignes peuvent être diversifiées. Dans le site geds.fr, on peut suivre des cours à distance pour envisager d’exercer ce métier.

Etudes et diplômes pourdevenir kinésithérapeute

On ne peut pas intégrer l’institut de formation masso-kinésithérapie sans avoir effectuer une année universitaire pour une préparation de concours. Les candidats doivent au moins passer une année en Paces ou première année commune aux études de santé, soit trois année en Staps ou Sciences et techniques des activités physiques et sportives. Ils peuvent aussi suivre une étude universitaire de trois ans dans la science technologique santé ou STS.

Depuis 2015, les études de kinésithérapiese sont rallongées de 3 à 4 ans après l’étudiant intègre l’IFMK. On peut donc réaliser le métier d’une kinésithérapie après avoir obtenu un diplôme reconnu de bac +5 qui est équivalent au niveau 1 au RNCP. Enfin, il faudrait également effectuer une année universitaire préparatoire, intégrer l’IFMK et suivre 3 à 5 années d’étude spécialisée en kinésithérapie.

Les conditions d’études dans le domaine de kinésithérapie

L’Etat a fixé un numerus clausus en ce qui concerne l’étude de la kinésithérapie. Tous les étudiants autorisés à intégrer l’Institut de Formation en masso-kinésithérapie sont limités. Cela signifie que ceux qui souhaitent devenir kinésithérapeute doivent suivre des études de santé en Europe dans cette Institut de formation publique s’ils ne veulent pas payer de gros frais universitaires pour les universités privées de préparation. Certains frais d’études de kinésithérapie privée s’élèvent jusqu’à 4 500 euros. Et cela rien que pour les cours préparatoires pour réussir les concours d’entrée dans l’IFMK ou institution de formation masso-kinésithérapie.

Comment devenir dentiste ?
Quelle formation pour être pharmacien ?